Herbes de Crète & Plantes aromatiques

Le Grèce possède la plus riche flore de l’Europe et le plus grand pourcentage de plantes endémiques. Grâce à sa position géographique, le climat et l’histoire géologique, la Crète est considérée comme un paradis botanique, avec 1.742 espèces de plantes dont 159 endémiques. La Crète a attiré des naturalistes des voyageurs depuis le 15ème siècle et peut par conséquent être considérée comme la région de Grèce la plus spécialisée en plantes.

Le « père » de la science de la botanique est Théophraste, qui en 372 AD a écrit «  histoire des plantes » tandis que son professeur, Aristote, s’est occupé de la classification systématique des plantes. En effet, de nombreux grecs de l’Antiquité se réfèrent aux propriétés pharmaceutiques des plantes ainsi que le plus célèbre, Hippocrate, « père » de la médecine.

La Crète était très célèbre pour sa flore dès l’époque minoenne et a constitué un centre d’exportations de plantes médicinales et aromatiques. Il est à noté que 15% environ des textes du 13éme siècle AC découverts à Knossos traitent des parfums et plantes aromatiques.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises en Crète utilisent des herbes sauvages ou cultivées pour la fabrication des huiles cosmétiques et huiles de massage, des crèmes cosmétiques ou thérapeutiques, des huiles essentielles, des savons et d’autres produits.

Les herbes ont été utilisées depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, comme nourriture et épices, comme cosmétiques et médicamements et elles ont été exploitées pour aromatiser et peindre.

L’amour des crétois pour les tisanes (d’une ou plusieurs herbes) est connu, plus communément utilisés sont le dictame (origanum Dictamnus), le Malotira (Sideritis syriaca ssp. Syriaca), la camomille (Matricaria chamomilla) et la agriomantwourana (Origanum microphyllum).

Les herbes sont aussi incontestablement liées à la cuisine et la pâtisserie crétoises. Sont très souvent utilisés, l’origan (origanum vulgare et Origanum officinalis), la menthe (Menthe spicata), le cumin (Cuminum cyminum), le persil ( Anethum graveolens) et le fenouil (Foeniculum vulgare).

L’herbe endémique de Crète la plus connue est le dictame (Origanum Dictamnus). Ses propriétés thérapeutiques ont pris des proportions mythiques depuis l’antiquité et jusqu’au 4éme siècle PD, elle est mentionnée par 24 auteurs. Le dictame est considéré comme un antioxydant et un germicide, qui aide à la cicatrisation des plaies, aux rhumes, aux maux d’estomac et qui apaise les douleurs du cycle féminin. Depuis le Moyen Age, il a été utilisé comme aromatisant, en particulier dans le vermouth et d’autres liqueurs.

Le Malotira (Sideritis syriaa ssp. Syriaca) est encore une plante endémique de la Crète, très populaire comme tisane. Le nom lui à été attribué par le Vénitiens pour ses propriétés médicinales et provient du mot italien (male) qui signifie la maladie et (tirare) qui signifie tirer. Le dictame est un antimicrobien naturel, bénéfique au système cardiovasculaire et diurétique, ainsi qu’on digestif qui apaise aussi le rhume et la toux.

En Crète, on peut trouver aussi la première et la plus grande plantation d’aloe vera en Europe, qui set également appélée (reine des herbes thérapeutiques). L’aloe vera est largement utilisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques de compléments alimentaires et cosmétiques.

 

 

 

 

 

Dictame de Crète

Le nom latin de dictame de Crète est Origanum dictamnus, amaracum dictamnus de la famille des  lamiacées (lamiaceae, labiées).

Le dictame de Crète est tres puissant pour les traitements des rhymes et maux de tête. C’est aussi un excellent cicatrisant des plaies et blessures, des contusions et neutralise les morsures des serpents.

Il est utilisé contre les rhumes, pour aider le transit intestinal, l’absence de règles, les maux de tête, il est un stimulant du système digestif, ainsi que pour la neurasthénie (syndrome de fatigue chronique) et les refroidissements.

Le dictame de Crête renferme des alcaloïdes, saponide, une huile essentielle (thymol), résine, tanin, vitamine C.

Le dictame de Crète était la base de médicine selon Hippocrate, le médecin grec dans l’antiquité. Il propose le dictame pour les grossesses à risque d’avortement.

On peut le consommer pour : Contre les rhumes, l’asthénie, et l’absence de règles, soigner les plaies et les contusions, contre les refroidissements, les maux de tête, les maladies d’estomac, pour un bon transit intestinal, contre la neurasthénie, dans les grossesses.

Vous pouvez commander le dictame de Crète ici: http://www.leprestigecretois.fr/tisanes-grecques-c102x2086731

 

 

Plus des informations sur le site internet www.cretan-nutrition.fr

 

Abonnez-vous

Choisissez votre frequence d'email:

Share This: